Intervenir par le récit de vie, 2015 (rééd.)

Intervenir par le récit de vie, 2015 (rééd.)

L’intervention par le récit de vie est une méthodologie qui émerge à la fin du XXe siècle face à la crise des « grands récits ». Au moment où les grands systèmes comme la religion, la science ou la politique sont contestés, les praticiens et les chercheurs proposent de renvoyer la question du sens de l’existence et celle du sens de l’histoire au sujet lui-même, ce qui soulève toute une série de questions : de quel sujet s’agit-il ? De quel sens parle-t-on ? À quelles conditions la méthode biographique est-elle pertinente ? Quels en sont les fondements théoriques et épistémologiques ? Comment procéder ? Quel cadre mettre en place ? Quels sont les effets produits ? Comment les évaluer ? Comment situer cette pratique clinique par rapport à d’autres, en particulier les pratiques thérapeutiques ?

Chaque auteur expose, explicite et analyse une pratique d’intervention dont il a l’expérience personnelle. Il présente sa démarche, les référents théoriques et éthiques sur lesquels elle se fonde, ses objectifs, le public concerné, le dispositif, le contrat et le cadre mis en place. Des récits d’expérience illustrent les présentations qui débouchent sur une évaluation des effets de l’intervention.

Vincent de Gaulejac, Michel Legrand (dir.), Intervenir par le récit de vie. Entre histoire collective et histoire individuelle, Toulouse, Erès, 2015 (2008)